Logo

La vie quotidienne au CIRAD

A la fois grande entreprise (plus de 1.700 personnes dont près de 700 chercheurs ou assimilés), institut de recherche, institut technique travaillant sur le développement, le CIRAD est surtout une de ces entreprises à caractère familial, patriarcal dirais-je. Elle a acquis ce caractère parce qu'elle est la fusion de petits instituts qui avaient ce fonctionnement "familial". On y entrait jeune diplômé, ou coopérant ou doctorant et on y restait toute sa vie. On y restait parce que tout était particulier, le métier, la façon de travailler, les lieux de travail (le monde), les partenaires, tout était singulier, unique au monde. Et puis aussi les autres (CNRS, INRA, Universités, Instituts de développement) ne voulaient pas de nous ... ces extra-terrestres pas très académiques.

Mais au CIRAD comme ailleurs "tout fout le camp". Comme les dinosaures, les "hors normes" disparaissent, cet "esprit" disparait avec le départ des vieux et l'accrochage de plus en plus fort avec la "vraie recherche" ... c'est "normal", c'est inéluctable et c'est tant mieux.

Les dessins ci-dessous retracent quelques pages de la vie de cette entreprise, celle de ses "grands chefs" et de ses "petites gens" et de ses syndicats. La plus part de ces dessins étaient affichés dans les couloirs de la Maison. Ils font partie de ce qu'on appelle le "dessin d'entreprise", mais pas celui de la communication officielle ou institutionnelle, mais le dessin "underground" qui rythmait la vie du CIRAD.

La série des DG du CIRAD

Les Dgs du CIRAD

Des réformes à répétition

Fusionner 9 instituts en un seul n'est pas une mince affaire. Chaque institut avait sa culture d'entreprise, sa philosophie. Les individus n'aiment pas trop changer leurs habitudes et cherchent à recréer, dans une nouvelle structure, leurs anciennes pratiques. Et les chefs se retrouvent non plus avec un mais avec plusieurs niveaux de hiérarchie au dessus d'eux. Dur dur... Les instincts de conservation tendent à maintenir les anciennes structures ou à les recréer. Ajoutez à cela une tendance des DG à vouloir marquer de leur sceau l'établissement. Donc on réorganise. Certains vont même jusqu'à réformer tous les 2 à 3 ans... et en dessous d'eux chaque réorganisation est une occasion pour tenter de recréer les hiérarchies passées. Ceci donne matière à dessin ...


Commission

Fusion departements

Fusion departement 2

Organisation CIRAD

Un directeur (M Henri Carsalade) chasse l'autre (M Hervé Bichat)


Bichat carsalade

La structure matricielle

Une belle invention ...
Reorganisation-1

Reorganisation 2

Reorganisation 3

Bruit couloir

La réforme de 1997

Elle redonne une certaine autonomie aux départements et une belle pagaille de facturation interne
Reforme 1997

Tera 1998

Cirad Titanic

Titanic bis

Le Projet Strategique

Encore une autre invention
Debat strategique

Arbre strategique

La création des UR

... et l'invention de la "nouvelle gouvernance"

Les UR

Nouvelle gouvernance

... et pendant ce temps ...

le monde nous regarde

Delegation chinoise

L'exercice du pouvoir

... ou comment plus on monte et plus on se coupe de la base

bb statue

President a vie

PCP

les lettres de cachet réapparaissent


Dieu et mon droit

Dialogue social

Empereur
Mais tout à une fin et après de nombreux mois de pouvoir sans partage un nouveau président de Consel d'Administration a été nommé fin 1999.
Nouveau President

Mais les ministères de tutelles qui siègent au CA du CIRAD ne se sentent sont pas toujours très très impliqués dans la marche de l'établissement...


Election president

Une DRH D'ENFER

Le CIRAD a eu le privilège de bénéficier d'un jeune et dynamique DRH formé aux meilleures écoles .. On allait voir ce qu'on allait voir


DRH langue de bois

DRH recrutement

DRH recrute

DRH humain

DRH avancement

Dessins accompagnant la vie courante


Juriste

Rtt

Feminisation

Compta 1

Compta 2

L'affaire José Bové

José Bové et une délégation de paysans sud américains sont venus détuire quelques plants de riz OGM au CIRAD. Le CIRAD a porté plainte à la demande du Ministère. Pour cela José Bové a été condamné à de la prison.
Bove

Prisonniers

Le quotidien


Ordinateur

Formation
hr> Visiteurs

Badgeage

AERS

Wikileaks